Les Diablerets, Chapitre 1

Les Diablerets

Petite station de ski suisse dans les Alpes vaudoises, à l’origine alpage, se situe au pied du massif des Diablerets. Nous y avons des amis qui louent un appartement là-bas et qui nous ont très gentiment accueillis avec nos deux enfants en mode je me réveille tôt, trop tôt, beaucoup trop tôt!… Et oui, comme vous pourrez le voir, j’ai pu prendre le lever du soleil au moment du solstice d’été, c’est tôt! Chapitre 1: on compte bien retourner là-bas, il y a encore tellement de ballade à faire! Et au grand damne de mon mari, encore pleins de photos!!!

Côté photo

Je me tiendrais à présenter des photos sans description géographique puisque prise du bas et non depuis des ballades spécifiques. Pour cette première série, je patientais tranquillement, attendant le coucher de soleil sur les montagnes et à ce moment précis… Maman!!! C’est toi qui vient me coucher… Je vous le donne en mille, j’ai loupé de rien le coucher de soleil…. Etant vraiment déçue de l’avoir raté, je suis quand même partie prendre mes photos! Pas vraiment persuadée du résultat, j’avoue, mais il faut tester! Bonne surprise, je me trouvais encore au moment de l’heure bleue. Du coup, les roches qui avaient à vu d’oeil une teinte grisâtre ce sont révélées avec une belle teinte rouge – orangée. Je ne pense pas avoir été au tout début de ce moment assez particulier mais j’ai fait en sorte de prendre le plus tard possible sans trépied
Pour les photos suivantes, je cherchais à prendre du clair obscur qui était le défi de la semaine sur le groupe Alj photos et le lever de soleil me paraissait une bonne idée. Bon, je n’ai rien eu à poster qui pouvait correspondre au défi, je trouvais que le côté paysage rendait le but trop abstrait
Je n’ai pas tout perdu quand même puisque j’ai pu avoir le côté ombres chinoises que j’aime beaucoup, le temps que le soleil passe au dessus des montagnes.
Comme je disais, nous navons pas pu faire de grandes randonnées, mais nous avons fait un parcours vita. C’est en général une promenade de peu de kilomètres avec très peu voir aucun dénivelé mais tout le long du parcours des ateliers de remise en forme sont proposés. L’avantage de ce parcours est que par canicule il est en sous bois sur 90% du trajet.
Pour finir, heureusement que nous ne sommes pas partis sur un trop grand parcours, comme très souvent en montagne en une demi heure tout c’est couvert, le vent c’est levé et un quart d’heure plus tard, nous étions sous les gouttes. Joli temps pour clôturer le week-end!

6 commentaires

  1. J’aime bien les premières images ; la couverture et les couchers de soleil aux teintes très chaudes. Je fais très peu de paysage — c’est très difficile selon moi — et je trouve que tu t’en sors bien, probablement parce que tes vues restent “simples”. Merci pour ce partage.

    J'aime

    1. Merci beaucoup Bernard! Au fil du temps, j’ai appris à force en écumant les photos et les livres que finalement, un paysage soit tu le fait en panoramique soit tu rentres dedans pour éliminer le maximum de parasites. Et le nombre de fois où je mets l’oeil sur l’oculaire et que je ne déclenche pas!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.